+
Information

Vidéo graphique de la brutalité de l'armée égyptienne

Vidéo graphique de la brutalité de l'armée égyptienne

Je n'ai pas de mots pour décrire la brutalité gratuite affichée par l'armée égyptienne dans cette vidéo.

L'INTRODUCTION à la vidéo se lit comme suit:

Événements de Kasr al-Aini [la rue sur laquelle la violence a été centrée], 17/12/2011
À ceux qui défendent le conseil militaire
Aux inconscients qui croient que l'armée et le peuple sont d'une seule main
À El-Ganzoury [actuel «Premier ministre» égyptien], avez-vous dit la vérité?
Et enfin, sont-ils les meilleurs soldats de la Terre?

Merci à Dalia Rabie du Daily News Egypt pour la traduction.

La brutalité de l'armée égyptienne

Un certain contexte:
(Je vous suggère fortement de consulter certains des liens ci-dessous pour des informations plus détaillées)

  • Tôt vendredi matin, un manifestant du sit-in devant le cabinet égyptien a été arrêté et battu par la police militaire.
  • La situation s'est aggravée jusqu'à ce que les militaires se rendent sur les toits des bâtiments voisins et commencent à lancer des pierres, des bombes à essence et tout ce qu'ils pourraient mettre la main sur - y compris du mobilier de bureau et, dans un cas, un jet d'urine - sur les manifestants ci-dessous, qui bien sûr ont répondu avec leurs propres missiles.
  • La police militaire a interrompu le sit-in en utilisant ses tactiques standard de contrôle des foules: s'il bouge, battez-le; s'il ne bouge pas, battez-le jusqu'à ce qu'il bouge.
  • Cue des heures de combats au chat et à la souris qui ont opposé des manifestants armés de pierres, de cocktails molotov et de casques de sécurité à une armée nationale armée de tout ce qui précède plus, vous savez, des armes à feu.
  • Tôt aujourd'hui, l'armée a pris d'assaut la place Tahrir, détruisant les hôpitaux de campagne, arrêtant des médecins et des patients, brûlant des tentes et attaquant les médias qui couvraient la violence. [Voici les événements présentés dans la vidéo.]
  • Au moins neuf personnes sont confirmées mortes et plus de 350 blessées, et au moment de la rédaction de cet article, la violence ne montre aucun signe de fin.

Pour plus de détails, consultez les articles récents sur The Arabist et par la blogueuse égyptienne Zeinobia, et cet article d'al-Jazeera.

Quelques séries de photos: évacuation d'OccupyCabinet et compilation de photos montrant la brutalité de l'armée.

Le gouvernement a nié que l'armée se soit livrée à des violences inutiles. Malheureusement, les gens croient à cette merde.


Voir la vidéo: Larmée égyptienne a tué 27 terroristes à travers le pays (Janvier 2021).